Clicker pour chien : pourquoi et comment l'utiliser ?

Le clicker pour chien est un petit objet émettant un son très caractéristique. Ce click émis, permet d'orienter le comportement de l'animal. Inventé par un professeur américain, Burrhus Frederic Skinner, il est d’abord pensé pour dresser des pigeons durant la seconde guerre mondiale. Il s’est ensuite...
Alexandrine Maunourri
Étudiante en 5ème année à l’école vétérinaire de Lyon.
5/5 - (1 vote)

Le clicker pour chien est un petit objet émettant un son très caractéristique. Ce click émis, permet d'orienter le comportement de l'animal. Inventé par un professeur américain, Burrhus Frederic Skinner, il est d’abord pensé pour dresser des pigeons durant la seconde guerre mondiale. Il s’est ensuite répandu dans tous les milieux. Et fut, dans les années 50, adopté par les dresseurs dans les parcs zoologiques. En revanche son entrée dans le monde canin ne se fera que plus tard, dans les années 1980. 

Cet outil fait aujourd’hui débat dans l’éducation du chien, voyons ensemble comment et pourquoi l’utiliser.

Le renforcement positif, base du clicker training

Qu’est-ce que le renforcement positif ?

Si vous vous renseignez sur l’éducation canine, vous verrez que le renforcement positif est une méthode de plus en plus appliquée et plébiscitée par les éleveurs et éducateurs. 

C’est une méthode est tirée du courant « behavioriste ». Et plus particulièrement, du conditionnement développé par le Pr B.F. Skinner. Il s’intéresse notamment aux moyens de renforcer un comportement dans l’esprit de l’animal et en tire 4 grands traits :

  • Le renforcement positif. On récompense par ajout, quand le chien arrête de tirer sur la laisse je lui donne une friandise.
  • Le renforcement négatif. On récompense par retrait, quand le chien arrête de tirer sur la laisse il ne s’étrangle plus.
  • La punition positive. On supprime quelque chose par ajout, quand le chien tire sur la laisse : je le gronde.
  • La punition négative. On supprime quelque chose par retrait, quand le chien tire sur la laisse : je l’arrête et stoppe la balade momentanément jusqu’à ce qu’il arrête de tirer 

Selon de nombreuses études , le renforcement positif est la méthode qui marche le mieux pour apprendre un comportement. Elle sera plus rapide et durable par rapport à une méthode coercitive basée sur la punition positive. Attention les mots « positif » et « négatif » sont synonymes d’ajout et de retrait et non de bien et mal.

Pourquoi utiliser le clicker pour chien et comment l’introduire ?

Le clicker va être là comme renforçateur secondaire pour votre chien. Il pourra agir par association avec un renforçateur primaire comme les friandises. Pour que le chien l’associe bien à quelque chose de positif, il faut l’introduire dans une séance d’éducation avec des ordres qu’il connaît parfaitement. De cette façon, ce sera plus facile, d'autant plus dans un environnement connu sans distraction. 

Lorsque vous lui demandez un ordre et qu’il l’exécute, vous allez le récompenser comme à son habitude et en plus vous allez utiliser le clicker. Pour qu’il fasse bien l’association, 3 choses seront importantes : le timing, la répétition et l’utilisation.

Vous devez être précis au moment de cliquer. Cela se fait juste après que l’ordre soit exécuté et juste avant de donner la friandise. Vous devez être sûr que l’association soit acquise avant de vous passer de friandises. Votre chien, bien qu’extrêmement intelligent ne comprendra pas si vous arrêtez les friandises au bout de 2 min, le clic n’aura pas encore de sens pour lui. Faites des séances courtes, 10-15 min 2 fois par jour maximum en l’utilisant de façon systématique. Au bout de quelques jours, votre chien devrait déjà montrer des signes d’excitation lorsque vous sortez le clicker. Par exemple si votre chien a la même réaction que lorsque vous sortez les friandises ou les croquettes, vous saurez que l’association est faite. Enfin utilisez le clicker pour récompenser votre chien lorsqu’il fait quelque chose de bien et uniquement cela !

Le clicker pour chien : comment l'utiliser ?

Il existe plusieurs méthodes pour travailler et apprendre un nouvel ordre avec le clicker.

Leurrer le chien

Il va s’agir d’attirer le chien avec un jouet ou une friandise pour qu’il réalise un comportement. Puis le récompenser avec le clicker une fois l’ordre complètement réussi. Cette méthode marche bien sur un chien à l’écoute à qui il faut montrer les choses ainsi que sur des ordres relativement simples. 

Exemple : si vous voulez apprendre l’ordre « tourne » à votre chien. Vous allez commencer par attirer son attention avec une croquette afin qu’il fasse un tour sur lui-même en suivant votre main. Dès qu’il complète le tour, vous cliquez pour lui indiquer qu’il a correctement fait le tour. Vous pouvez également rajouter le geste et la commande vocale lorsque le tour est bien acquis.

Capturer le comportement du chien avec le clicker

Capturer correspond à laisser le chien faire l’ordre et cliquer une fois celui-ci réalisé. Cette technique marche bien sur un chien qui a des tendances hyperactives. Par exemple, s'il est difficile pour votre chien de se poser et de suivre une friandise.

Exemple toujours avec le même ordre : vous allez intimer au chien de tourner sur lui-même. Cela peut se faire en démarrant en leurrant sans finir le tour, ou en tournant sur vous. Lorsqu’il va basculer et faire le tour (même sans en avoir conscience) vous allez le récompenser. En répétant il va chercher quelle action déclenche le clic et s’appropriera le tour.

Modeler le comportement

Pour modeler le comportement, on va cliquer à chaque étape de l’ordre fait. Plusieurs situations peuvent se prêter à cette décomposition. C'est le cas si votre chien est hésitant ou si l'ordre est difficile à mettre en place car demandant plusieurs étapes. Par exemple pour apprendre à un chien de « faire le mort », il faut d’abord qu’il se couche puis qu’il se mette sur le côté. Attention cependant à ce que le chien comprenne bien l’ordre en entier et ne segmente pas l’ordre. Il faut donc progressivement récompenser uniquement à la fin de l’ordre.

Exemple encore avec tourne : si votre chien hésite car il doit se mettre dos à vous. Cliquez dès qu’il se met dos à vous et encore quand il se retourne vers vous. Une fois qu’il aura bien compris le tour, vous ne pourrez cliquer qu’à la fin.

Trouvez la méthode qui marche le mieux avec votre chien, et n’hésitez pas à mixer parfois ce que vous faites avec les différentes méthodes.

Avantages et inconvénient du clicker pour chien

Le clicker peut-être un bon outil pour travailler. Cependant gardez à l’esprit que plus vous mettez de choses entre vous et le chien, moins il risque d’être réceptif. Voici quelques avantages et inconvénients de cet outil.

Les points positifs du clicker training

Le clicker a l’avantage d’être très stéréotypé, le chien comprendra parfaitement son utilisation si elle est bien faite. Il n’y a pas besoin d’être proche du chien. Ainsi, vous pouvez travailler un ordre à distance comme « panier » ou « va devant » plus facilement. Pour des sports canins comme de l’obéissance rythmée, cela peut aussi être très utile pour contrôler la vitesse d’action. Mais ce n'est pas tout ! Cette méthode sert aussi si votre chien n’est pas très intéressé par les croquettes ou les jouets par exemple. Le clicker le stimulera alors pour apprendre. De même si vous avez tendance à ne pas être constant dans l’éducation. Par exemple le ton de votre voie change ou plusieurs personnes l’entraînent, le clicker permettra à votre chien d'avoir un repère récurent et clair.

Les points négatifs du clicker training

Pour que le clicker fonctionne bien, il faut être le plus neutre possible avec votre chien pendant l’entraînement afin que le clic ressorte mieux. Cependant, toutes les émotions que vous montrez ne sont pas négatives pour votre chien ! S’il est un peu timide et peureux, vos émotions (si elles sont bien dirigées) peuvent être un moteur rassurant pour lui. Dans ce cas, il est moins utile d'utiliser le clicker. 

Sur un chien hyperactif, il peut devenir fou à la vue ou au son du clicker et sortir complètement de l’entraînement. Dans d'autres cas, si l’association n’est pas bien faite, il risque de ne pas comprendre. Il va alors se désintéresser de l’objet et le voir comme une contrainte.

Conclusion

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour vous lancer dans le clicker training ! Qu’il s’agisse de guider votre chien pas à pas sur un nouvel ordre ou avoir un nouveau moyen de lui signifier une bonne action, il y a plein de façon de l’utiliser. Nous avons uniquement abordé ici l’utilisation du clicker dans la méthode de renforcement positive, par association à un « oui ». Mais sachez qu’il est tout à fait possible de l’utiliser pour signifier « non ».

Le clicker est un bon outil si vous avez du mal à gérer la colère quand votre chien détruit vos nouvelles chaussures. Ou si vous cherchez un moyen simple pour signifier à votre chien que ce qu’il fait, n’est pas bien. Il faudra à ce moment-là l’introduire quand il a de mauvais comportements, associé à un stimulus négatif qu’il connaît bien (un « non » précis sur un ton ferme). Dans ce cas, vous ne pourrez pas l’utiliser pour récompenser votre chien.

Rejoignez plus de 20 000 chiens et chats

Demander un devis

Partager sur

Articles similaires

L'équipe Dalma

Rejoignez plus de 20 000 chiens et chats

dalma véto
Dalma, une marque d'Ollie, courtier d'assurances immatriculé à l'ORIAS sous le n° 21 000 255- 28 avenue des Pépinières 94260 Fresnes. La garantie Santé Animale est assurée auprès de Seyna